Aires de Conflu(x)ence

Luxembourg et Grande Région 2007 - Sibiu 2007 Capitales Européennes de la Culture

5 Octobre - 4 Novembre 2007


Raplapla

Exposition Aires de Conflu(x)ence - Luxembourg

Galerie "Konschthaus beim Engel", 1 rue de la Loge, Luxembourg Ville
6 octobre 2007 - 4 novembre 2007


Raplapla {JPEG}

En 2003, Lynn Pook réalise sa première installation audio-tactile "A fleur de peau" lors de sa dernière année d’étude à l’école des Beaux Arts de Berlin-Weissensee (KHB). Pour cette installation, elle réalise une pièce électronique de 10 minutes qui est diffusée simultanément sur deux auditeurs se tenant debout. Elle y explore l’espace du corps et les capacités sensorielles de la peau. Depuis, cette installation est montrée dans de nombreux festivals et galeries en Europe et au Canada.

Audio-tactiles

Les systèmes audio-tactiles combinent le toucher et l’écoute via l’utilisation d’un réseau de hauts-parleurs vibrants posés directement sur la peau à différents endroits du corps.

Les vibrations des hauts-parleurs sont perçues suivant leurs natures soit par la peau, soit par l’oreille interne via conduction osseuse. 14 ou 16 hauts-parleurs commandés individuellement permettent de faire circuler les vibration sur le corps.

Les auditeurs portent des bouchons d’oreille, qui réduisent la perception de l’espace environnant à l’espace du corps et l’espace de la réalité perçue à l’espace intime.

Les stimulis audio-tactiles provoquent une perception singulière du corps comme d’un volume. Notre espace le plus intime, le corps, devient alors une structure résonante, sculptée par des sons en évolution permanente.

Ces installations effectuent une intrusion dans la sphère intime du spectateur. Le jeu des vibrations à la surface de l’auditeur place le lieu de l’action sur l’auditeur et aboli le rapport frontal du spectateur à l’oeuvre. Donnant à sentir et ne montrant rien, ces expériences perturbent la hiérarchie des sens conviés

Raplapla

Raplapla {PNG}

Raplapla est la première installation audio-tactile pour auditeur allongé.

Modulaire, elle est amenée à évoluer au fur et à mesure des recherches et collaborations, en fonction du contexte dans lequel elle est présentée.

Le dispositif est composé de deux hamacs en bâche de camion grise à l’aspect clinique, équipés chacun de 14 haut-parleurs. Il a été créé en 2004 dans le cadre d’une installation de groupe pour le festival Kryptonale à Berlin. L’installation réalisée in situ am Wasserturm confronte l’architecture concentrique d’un château d‘eau au corps du visiteur allongé dans le hamac. Paul Modler, Henri Mex et David Monacchi composent trois pièces qui lient l’acoustique de ce volume complexe à l’écoute par conduction osseuse du dispositif audio-tactile.

Raplapla est présentée depuis de façon autonome avec une nouvelle création sonore réalisée avec Julien Clauss. Elle accompagne également le projet „The Ultrasound of Therapy“ du Label Staalplaat Soundsystem.

 

Lynn Pook

website lynnpook.de

Jeune plasticienne française, née en 1975, Lynn Pook vit et travail à Berlin.

Après une maîtrise d’Arts Plastiques à Paris, elle étudie la sculpture à la Kunsthochschule de Berlin, puis les hyper-médias à la Hochschule für Gestaltung de Karlsruhe.

Le corps, l’individu et sa perception sont les thèmes centraux de sa recherche artistique. Elle s’interroge sur les rapports culturels de proxémie, et la destination exclusive à la vue et à l’ouïe des disciplines artistiques et d’autres phénomènes culturels occidentaux, renforcée aujourd’hui par les modes de communication à distance.

L’observation et l’analyse des shémas perceptifs l’ont conduit à questionner les modes et les systèmes d’échanges entre le spectateur et l’objet. De là, naissent des oeuvres établissant un rapport intime avec le spectateur.

En 2003, sa découverte des capacités sensibles du son l’amène à utiliser les phénomènes vibratoires de la transmission sonore pour stimuler l’épiderme. Depuis, elle développe des dispositifs dans lesquelles la comunication se fait sur un mode audio-tactile.

Elle a collaboré avec les artistes Suzanne Weck, Lina Faller et depuis 2005, elle associe à ses recherches audio-tactiles l’artiste sonore Julien Clauss.

Les installations audio-tactiles de Lynn Pook attirent un intérêt grandissant de la part de la sène artistique contemporaine internationale et ont conquis le public de galeries et de nombreux festivals dédiés aux nouveaux médias et aux nouvelles musique et à la danse.

2EXPOSITIONS :2

2003

2004

2005

2006

[+]

Envoyer un message


Portfolio

Audiotactile - <p>© Lynn Pook</p> Audiotactile - <p>© Lynn Pook</p> Raplapla - <p>© Lynn Pook</p> Raplapla - <p>© Lynn Pook</p> Raplapla - <p>© Lynn Pook</p> Raplapla @ Luxembourg - <p>© Cédric Christler</p> Raplapla @ Luxembourg - <p>© Cédric Christler</p> Raplapla @ Luxembourg - <p>© Cédric Christler</p> Raplapla @ Luxembourg - <p>© Cédric Christler</p>